jeudi 18 mars 2021

ixia

bonjour , a tous le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir est non rustique elle nous vient d ' Afrique et peut devenir envahissante ces fleurs en étoiles offres des couleurs superbes son autre petit nom lis des blés .
 
🌺 Ixia 🌺
( Anomatheca laxa )
 
  • origine : Afrique du sud
  • plantation : au printemps
  • floraison : en automne
  • hauteur de : 50 cm , peut atteindre 1 m
  • ma couleur : fleurs blanches, jaunes, rouges, roses
  • exposition : plein soleil ☀️☀️☀️
  • rusticité : NON rustique +9°C 🏠🏠🏠
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : sol riche , humus , terreau , compost , fumier
  • utilisation : jardinière , pot
  • p'tites bêtes et maladies : L'ixia n’est pas sensible aux maladies et p'tites bêtes .🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : Il existe une cinquantaine d’espèces d’Ixia au total
L’ixia porte différents noms - Anomatheca laxa ou Lis des blés ou Lapeirousia laxa – mais l’origine se trouve dans le grec « ixos » relatif à la glu, en référence à sa sève collante.
 
Des feuilles vert moyen, linéaires se développent à la base de la plante ainsi que sur les tiges grêles et raides mais elles sont plus petites.
 
Des fleurs étoilées de 3 à 6 cm de diamètre, vivement colorées ou blanches, fréquemment noires au centre, apparaissent sur des hampes fines en épis de 3 à 10 fleurs, entre mars et juin. Elles comptent six pétales
 

ixia6

ixia5

ixia4

ixia3

ixia2

 
 
🍂 le Potager des Fleurs ! 🍂

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 11 mars 2021

sarcocoque

bonjour , a tout le monde le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir est un arbuste cousin du buis très parfume aux senteurs jasmin muguet sa particularité ces fleurs sans pétales très jolies .
 
🌺 Sarcocoque 🌺
( Sarcococca )
 
  • origine : Asie du Sud-Est, Chine
  • plantation : au printemps
  • floraison : automne & hiver
  • hauteur de : 1 , 50 m
  • ma couleur : fleurs blanches, verdâtres
  • exposition : mi ombre ⛅⛅
  • rusticité : très rustique -23°C ❄️❄️❄️
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : sol riche , humus , terreau , compost , acide
  • utilisation : massif , haie , jardinière , sous-bois
  • p'tites bêtes et maladies : Le sarcocoque n’a pas de p'tites bêtes ou maladies spécifiquement connus 🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : 11 espèces dans ce genre au total
Toutefois, ce qui le distingue du buis, ce sont ses fleurs monoïques au parfum puissant alliant muguet et jasmin, qui embaument le jardin durant tout l’hiver. Les fleurs, qui n’ont pas de pétales mais simplement des étamines et anthères, mesurent 3 à 5 mm de long et sont de couleur blanches ou verdâtres.
 
Les feuilles alternes, entières, lancéolées, elliptiques peuvent atteindre 8 à 10 cm de long. Des baies ovoïdes, charnues, d'environ 1 cm de diamètre, apparaissent durant l'été.
 

sarcocoque

sarcocoque8

sarcocoque7

sarcocoque6

sarcocoque5

 
🍂 le Potager des Fleurs !  le Blog  🍂

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 4 mars 2021

rose d ' un mois ! : rosier Mozart

bonjour , a tous nous sommes le 04 et le sujet qui nous intéresse ce soir pour le blog  sera comme à chaque fois un rosier
ROSE D ' UN MOIS ! : rosier Mozart
( rosa MOSCHATA 'MOZART' )
obtenteur : Lambert ( 1937 )
type de rosier : rosier
mon parfum : parfum léger
origine : horticole
plantation : en automne
floraison : printemps , été , automne
hauteur de : 1 , 50 m
ma couleur : fleurs rose
exposition : soleil ☀️☀️
rusticité : rustique - 15°C ❄️❄️
humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
type de sol : tout les types de sol
utilisation : , massif , bordure , isolé , fleur a couper
p'tites bêtes et maladies : Le Chlorose. Jaunissement plus ou moins accusé du limbe, les nervures restant vertes ; ne pas planter en sol calcaire, éviter l'excès d'eau. Mosaïque. Virus de la mosaïque du rosier, apparition de taches plus ou moins jaunes sur les feuilles, réduction de la croissance et de la floraison 🐌🐌
raconte ma rose ! : Ce groupe de rosiers porte ses fleurs en grosses grappes comme les Floribundas, mais celles-ci sont, en général, d'une qualité bien plus raffinée, et présentent d'élégantes formes allongées et des couleurs délicates. Ces rosiers fleurissent avec profusion en début d'été et, plus tard, par intermittence. Ils ont souvent un parfum musqué délicieux.
27 espèces en France. Arbustes ou sous-arbrisseaux, parfois arbrisseaux. Port dressé ou rampant, sarmenteux ou non. Rameaux garnis d'épines d'origine épidermique, rarement inermes. Feuilles vertes, caduques, parfois semi-persistantes ou persistantes, stipulées, alternes, composées (sauf quelques espèces). Fleurs solitaires ou en corymbes terminaux, de type 5, étamines disposées en 10 séries rayonnantes, donnant par transformation en culture les pétales ; nombreux carpelles.
La très grande vogue du rosier est due à ses qualités ornementales et culturales qui sortent de l'ordinaire : élégant bouton floral, coloris variés (sauf le bleu), nombreux cultivars odorants, floraison parfois remontante. Son emploi ornemental dépend en grande partie de son caractère arbustif qui n'est pas toujours très marqué. C'est, en outre, l'une des rares plantes pour laquelle ont été créés des jardins spéciaux, les roseraies. Les massifs sont homogènes, le mélange avec d'autres genres étant rarement aisé, souhaitable ou possible. On peut définir 4 grands types d'emploi : production de roses pour le parfum ; production de fleurs coupées, (culture intensive et commerciale) ; plantation en milieu naturel pour constitution de haies, couverture du sol, de talus, de murs ; décoration des jardins. Ces plantes se prêtent à de nombreuses utilisations ornementales en pots, jardinières, treilles, pylônes, guirlandes etc. La distance de plantation dépend de l'utilisation, en massif ou en isolé et du type de rosier.

Le rosier Mozart est un rosier hybride de Moschata. Il a été créé en 1937 par le rosiériste Peter Lambert (Allemagne). Il s'agit d'un croisement entre le rosier 'Robin Hood' et le rosier 'Rote Pharisäer'.

Le rosier Mozart fleurit en continu de mai jusqu'aux gelées, de manière spectaculaire. En été, la floraison est un peu moins abondante, puis se densifie à nouveau en automne.

Les fleurs éclosent en bouquets de 20 à 50 corolles, donnant un effet de masse impressionnant. La fleur isolée de son bouquet est de petite taille (3 cm), composée de 5 pétales rose carmin au cœur blanc, avec des bords presque pourpres à l'ouverture de la fleur. En fanant, les pétales blanchissent. Le cœur blanc souligne des étamines jaune d'or. La floraison libère un parfum sucré et musqué. Elle laisse place en automne à de petits fruits décoratifs orange.

 

 

rosier mozart4

rosier mozart3

rosier mozart2

rosier mozart1

rosier mozart1

🍂 le Potager des Fleurs !  le Blog 🍂

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 18 février 2021

pesse d ' eau

bonjour , a tous le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir est une plante aquatique originale aux fleurs insignifiantes son autre petit nom queue de cheval .
 
🌺 Pesse d'eau 🌺
( Hippuris vulgaris )
 
  • origine : Europe, Asie
  • plantation : au printemps
  • floraison : en été
  • hauteur de : 80 cm
  • ma couleur : fleurs rouge brun
  • exposition : soleil , mi ombre ☀️☀️⛅️⛅️
  • rusticité : très rustique -20°C ❄️❄️❄️
  • humidité du sol : plante aquatique 💦💦💦💦
  • type de sol : plante aquatique pouvant être calcaire
  • utilisation : étang , mare , fossé , bassin de jardin
  • p'tites bêtes et maladies : La pesse d'eau ne craint rien.🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : Le genre Hippuris compte autour de 3 espèces au total
Sans doute à cause de son développement vigoureux, l'intérêt pour cette plante rhizomateuse dans les bassins de jardin s'est tassé, à tort compte tenu de ses atouts d'oxygénation et d'épuration de l'eau. Une culture en conteneur permet de juguler ce défaut.
Elle se repère avec ses tiges rameuses dressées en partie hors de l'eau qui portent des feuilles en verticilles de 6 à 12, très fines, assez rapprochées, ce qui donne l'impression d'une plantation de petits sapins. Les feuilles émergées sont presque charnues et d'un vert vif alors que lorsqu'elles sont immergées, elles sont plus molles et d'un vert glauque translucide.
Selon le niveau d'eau, toutes les parties peuvent être immergées, c'est notamment le cas au-delà de 60cm d'eau. Avec l'arrivée de l'hiver et des gelées, les parties émergées disparaissent mais elles réapparaitront au printemps suivant pour orner votre pièce d'eau de mars à septembre.
De toutes petites fleurs insignifiantes rouge brun apparaissent à l'aisselle des feuilles en été, produisant chacune une graine.
La pesse d'eau est oxygénante pour l'eau du bassin de jardin ce qui permet d'éviter le développement d'algues qui font verdir l'eau. Utilisée en lagunage ou phytoépurations elle évite l'eutrophisation en absorbant nitrates et phosphates. Et enfin, avec sa densité, elle sert de refuge pour la faune aquatique.
 
 
🍂 le Potager des Fleurs !    le Blog 🍂

Pesse d'eau5

pesse d ' eau4

pesse d ' eau3

pesse d ' eau2

pesse d ' eau1


Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 11 février 2021

plante squelette

bonjour , a tout le monde le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir elle sera très bien a l ' ombre très facile de culture il faudra juste de la patience tout aussi rare que fascinante sa particularité ces fleurs translucide et son autre petit nom fleur de verre .
 
🌺 plante squelette 🌺
( Diphylleia grayi )
 
  • origine : Nord du Japon
  • plantation : en automne
  • floraison : au printemps
  • hauteur de : 40 cm , peut atteindre 80 cm
  • ma couleur : fleurs blanches & transparentes
  • exposition : a l ' ombre ☁️☁️☁️
  • rusticité : très rustique -31°C ❄️❄️❄️
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : sol riche , humus , terreau , compost
  • utilisation : sous-bois , jardin d ' ombre
  • p'tites bêtes et maladies : pas de souci particulier concernant les maladies ou p'tites bêtes . 🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : Le genre comprenant 3 espèces au total
La propagation de la fleur de verre est délicate et on comprend pourquoi il est si difficile de se la procurer :
Les divisions perturbent Diphylleia grayi et sont à éviter. Au printemps, du rhizome à la périphérie des grosses plantes sera éventuellement prélevé dans sa terre et sans déraciner le reste de la plante.
La levée de graines fraîchement récoltées et semées immédiatement est possible au printemps suivant. Mais il faudra plusieurs années d’alternances de saisons aux graines stockées pour pouvoir germer.
Les fleurs ne mesurent que quelques centimètres, mais sont regroupées en cimes. Ces fleurs sont assez mystérieuses : leurs corolles agréablement simples comportent 6 pétales concaves, de couleur blanche lorsqu’il fait sec mais qui ont la particularité de devenir magnifiquement translucides lorsqu’ils sont mouillés par la pluie ou la rosée, d’où le surnom de plante squelette ou fleur de verre.
Ces fleurs fascinantes sont disposées au-dessus du large feuillage. Elles fructifient ensuite en baies obovales couleur myrtille. En fruit, Diphylleia grayi est également magnifique : sur un grand massif, de multiples cimes dessinent autant de petites structures en ombrelles rouges portant les baies bleues et pruinées.
Diphylleia grayi, appelé plante squelette ou fleurs de verre est une plante vivace herbacée appartenant à la famille des Berberidacées, comme les Epimedium et les Podophyllum. Elle est native des iles japonaises les plus froides, Honshu et Hokkaido, croissant sur les pentes en sous-bois humides. Diphylleia grayi est une plante de collection extraordinaire : s’il est difficile de se la procurer, sa culture en revanche est à la portée du jardinier qui sait se montrer patient.
 
 
🍂  le Potager des Fleurs !  le Blog   🍂

Diphylleia grayi4

Diphylleia grayi3

Diphylleia grayi2

Diphylleia grayi1

Diphylleia grayi


Posté par Jean Mi Dm à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 10 février 2021

dossi ' blog ! jardiner avec les enfants

Jardiner avec les enfants

Le jardinage avec les enfants, dès que le printemps pointe son nez, est une occupation sympa et saine ! Prendre l’air, découvrir les plantes, la nature, les insectes, apprendre à être patient ! Un tas de choses enrichissantes pour les enfants ! D’ailleurs, l’Education Nationale l’a bien compris puisque depuis 1999, il existe la Semaine du Jardinage à l’Ecole, organisée chaque année en mars.

Comment jardiner avec son enfant ?

Si vous avez un jardin, ils choisiront un petit espace qui deviendra « leur jardin », et si vous êtes en appartement, attribuez leur une jardinière du balcon ou de la fenêtre.
Dès 6 ans, ils gèreront leur petit jardin, avec votre aide, mais avant, tout petits, vous pourrez les intéresser par le toucher, l’odorat, le goût, etc…

Pensez à équiper vos enfants de vêtements qui ne risquent rien et de chaussures adaptées à la météo, car une averse récente leur donnera vite envie de patauger dans la flaque d’eau… Faites leur bien se laver les mains à l’issue de cette activité et préférez un jardin bio (sans aucun produit chimique) : n’avez-vous jamais vu un enfant mettre à sa bouche ou jouer avec les gravillons de l’allée qui avaient reçu un désherbant total ?...

Avec un jardin, investissez dans une brouette en plastique et un arrosoir : suivant l’âge, ces jeux se recycleront très bien sur la plage. Quant aux outils, prêtez leur vos petits outils à main servant pour vos plantes d’intérieur ou vos petits espaces. Il pourra vous imiter, puis reproduire les gestes dans « son jardin ». Le must, c’est la cabane de jardin, mais là, mieux vaut avoir un papa bricoleur !

Les plantes faciles à cultiver avec les enfants

Sur un balcon ou en plein champ, tout jardinier qui se respecte cultive des plantes condimentaires  avec ces plantes odorantes dès qu’une feuille est froissée, les enfants retrouveront des parfums connus. thym , ciboulette

Côté potager, tout commence avec un sachet de graines de "radis 18 jours" : même si le nom est souvent plus optimiste que la réalité, les radis lèvent et poussent très vite, ce qui convient parfaitement aux enfants pour qui la notion du temps est encore incertaine. Plantez aussi avec eux des tomates cerise : elles feront leur bonheur à l’été puisqu’elles tiennent parfaitement dans leurs petites mains ! Les enfants découvriront ainsi les fruits et légumes, ce qui leur évitera sans doute de se jeter sur un petit fruit rouge  peut-être toxique qu’ils verraient dans la nature : il reconnaitra très vite l’ortie, en revanche, certaines baies sont à éviter à tous prix du fait de leur toxicité.
Côté fleur, les bulbes à planter avec les enfants, les intéressent bien souvent : ils annoncent le printemps ! Mais il y a aussi les capucines , grimpantes ou non, qui poussent très facilement et agrémentent votre jardin tout en le débarrassant des pucerons.

Jardiner, c’est une école de la vie ! C’est aussi, pour les enfants, l’occasion de découvrir des insectes et petits animaux : les gentils, les bénéfiques pour le jardin (coccinelle, abeilles, hérisson ) et ceux dont il faut se méfier (guêpes, limaces…). Vous pouvez aussi construire un petit nichoir pour les oiseaux qu’il alimentera en graines.

Les vertus éducatives du jardinage pour les enfants

Autrefois, tous les enfants étaient plutôt connaisseurs de la nature puisqu’il y avait un jardin pratiquement dans chaque foyer, notamment en campagne ; le jardin étant destiné à l’auto-consommation de la famille, dès le plus jeune âge, les enfants participaient à sa culture et son développement.

jardinage avec des enfants

Aujourd’hui, le jardin est vécu différemment : certes, on mange ce qu’on y cultive mais sans obligation de réussite puisqu’il ne s’agit plus de subvenir aux besoins alimentaires de la famille. Le jardinage est davantage devenu un loisir. Toutefois, y associer les enfants est important afin de développer chez eux différentes aptitudes et vertus.

Tenir compte des besoins des enfants

Le jardinage ne doit pas apparaitre à l’enfant comme une corvée. Pour qu’il puisse se reconnecter avec la terre, voir comment a poussé le brocoli qu’il mange à la cantine, il ne faut pas le rebuter : par exemple, s’il craint les petites bêtes ou s’il n’aime pas se salir les mains, proposez-lui des gants à sa taille.

N’organisez pas non plus des séances de jardinage d’une après-midi complète : selon l’âge des enfants, la durée de concentration est relativement courte, surtout s’il s’agit de tâches assez méticuleuses ou précises. Elle peut aller de 15-20 mn pour un petit de 4-5 ans à 1 h maximum en fin d’école primaire, vers 10-11 ans. N’hésitez pas à expliquer pourquoi vous faites ci ou ça et répondez précisément à ses questions.

Développer la motricité et la patience

Apprendre à dépresser des semis de carotte par exemple, demande à la fois de la patience et de la dextérité : pour éviter tout découragement, ne collez pas les enfants à cette tâche durant 1h au risque de les dégoûter à vie du jardinage ! Faire peu mais bien apportera la satisfaction du travail bien accompli, ce qui est encourageant et gratifiant.

jardinage pédagogique pour les enfants

Il en va de même pour des semis : commencez par des radis qui levent très vite  en venant visiter son jardin régulièrement, l’enfant pourra constater l’évolution quotidienne de ses plantations.

Apprendre à s’organiser

Au jardin, on improvise rarement : de nombreux jardiniers dessinent des plans de culture en fonction du cycle de végétation des plantes, du relief ou de l’exposition. Vous pourrez expliquer cela aux enfants.

Et surtout, en matière d’organisation, le jardin est un peu comme la chambre : on ne laisse pas les outils en plan comme pour les jouets : ils se rangent, nettoyés, à une place précise.

Initier au respect de l’environnement

Rapidement, les enfants comprendront ce qui est nécessaire aux plantes pour se développer (lumière, eau, chaleur, compost ou engrais bio), ce qui leur permettra de saisir le bien-fondé de manger de saison !

Selon l’âge, vous pourrez expliquer les rotations des cultures, le rôle des paillis ou l’intérêt du compagnonnage des plantes. Vous pourrez même préparer avec eux des décoctions et autres infusions naturelles qui serviront de remèdes aux plantes malades ! Ou encore, aborder la biodiversité en expliquant le rôle des insectes et des auxiliaires utiles autour de la construction d ' un hotel a insecte  sera à la fois pédagogique tout en diversifiant l’activité manuelle.

initier les enfants au jardinage

Si vous voulez en savoir plus, procurez-vous le livre "Les enfants ! Vous venez jardiner ?" de Ghislaine Deniau (Editions Terre Vivante - 24 mars 2017 - 14 €) dans lequel vous découvrirez 45 activités pour faire aimer le jardinage aux enfants de 3 à 12 ans.

Montrer que le jardin c’est à la campagne comme à la ville

Même si l’espace extérieur est réduit si vous habitez en appartement n’offrant qu’une terrasse voire qu’un balcon, toutes les activités pédagogiques et ludiques autour du jardin peuvent être adaptées à la culture en pot ou en jardinière.

 

 

le Potager des Fleurs !   le Blog 

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 4 février 2021

deutzia

bonjour , a tout le monde le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir est un arbuste rustique qui a une floraison abondante ces fleurs sont parfumés et superbe .
 
🌺 Deutzia ( Deutzia ) 🌺
 
  • origine : Himalaya, Est de l'Asie
  • plantation : en automne
  • floraison : au printemps
  • hauteur de : 3 m
  • ma couleur : fleurs blanches, roses, pourpre
  • exposition : plein soleil , mi ombre ☀️☀️☀️⛅️⛅️
  • rusticité : très rustique -22°C ❄️❄️❄️
  • humidité du sol : sol juste humide et très bien drainé 💦
  • type de sol : sol fertile , pas trop riche , calcaire
  • utilisation : haie fleurie , massif , isolé
  • p'tites bêtes et maladies : pas de maladies et de p'tites bêtes en particulier 🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : On en compte plus d'une soixantaine d'espèces au total , La floraison apparait de mai à juillet avec des fleurs généralement parfumées à cinq pétales, en coupe ou en étoile, réunies en grappes, en panicules, en corymbes ou en cymes.
Le deutzia doit son nom à Jean Deutz, juriste et botaniste amateur du XVIIIème siècle qui était le mécène du botaniste suédois Carl Peter Thunberg en lui finançant ses voyages vers l'Asie. Ce dernier lui a donc rendu un hommage en nommant cette plante ainsi , Bien arroser le deutzia les étés qui suivent sa plantation. Après la floraison, vous taillerez en rabattant les rameaux défleuris au niveau de jeunes pousses latérales ou sur des bourgeons vigoureux situés à la base, afin de favoriser la formation de nouvelles tiges qui partent toujours de la base.
 Depuis un siècle, les horticulteurs ont sélectionné de nombreux hybrides, plus vigoureux, et dont les fleurs sont généralement plus abondantes et plus grandes que les espèces sauvages.
Le Deutzia est un magnifique arbuste dont le feuillage disparaît au début de l'été sous une avalanche de petites étoiles blanches ou roses. En compagnie d'autres arbustes à floraison printanière, il vous offrira une inoubliable floraison printanière.
Comme tous les arbustes à floraison printanière, les deutzias se taillent tout de suite après la floraison. On élimine ainsi les fleurs fanées et on encourage la croissance des nouveaux rameaux.

deutzia5

deutzia4

deutzia3

deutzia2

deutzia1

 
 
 
 
🍂 le Potager des Fleurs !    le Blog 🍂

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 28 janvier 2021

Malvastrum

bonjour , a vous le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir est un couvre-sol a la croissance rapide a l ' aise en période de sécheresse , rustique , ces fleurs d ' une belle couleur abricot lui vont a ravir .
 
🌺 Malvastrum 🌺
( Malvastrum lateritium )
 
  • origine : Amérique du sud
  • plantation : en automne
  • floraison : printemps & été
  • hauteur de : 25 cm , ( étalement 1 , 50 cm )
  • ma couleur : fleurs rose abricot
  • exposition : plein soleil , mi ombre ☀️☀️☀️⛅
  • rusticité : rustique -12°C ❄️❄️
  • humidité du sol : sol a peine humide , a sec et très bien drainé 💦
  • type de sol : sol sec , calcaire , caillouteux
  • utilisation : couvre-sol de bordure , rocaille
  • p'tites bêtes et maladies : Malvastrum lateritium n'est pas concernée par des attaques de p'tites bêtes ni des maladies.🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : Le genre Malvastrum compte une trentaine d'espèces au total
Sur des tiges très ramifiées, propices au marcottage spontané, des feuilles alternes de 5 à 8cm de long se développent, avec une forme arrondie, divisées en 3 à 5 lobes, cunéiformes et oblongs. Ces feuilles vert foncé brillant sont persistantes et se renouvellent régulièrement, marquant un peu le pas en hiver.
De mai à juillet, selon les régions, des fleurs en coupe, solitaires, de 3 à 5cm de diamètre s'épanouissent avec leurs 5 pétales de couleur pêche à rose saumoné virant à l'abricot près du cœur qui, lui, est jaune foncé, avec des anthères jaunes.
Comme son expansion est à surveiller, mieux vaut éviter de cultiver le Malvastrum dans des petits jardins qui risquent très vite d'être envahis. Mais si vous avez un jardin en bord de mer, pas toujours facile à fleurir, sachez que cette vivace vigoureuse s'y plaira en situation ensoleillée.
 
 malvastrum4
malvastrum5
malvastrum6
malvastrum
🍂 le Potager des Fleurs !   le Blog 🍂

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 23 janvier 2021

outils du jardinier !!

Quel bois choisir pour les manches d'outils de jardin ?
Comme le disent les proverbes, "les bons outils font les bons ouvriers" ou "on reconnait un bon ouvrier à ses outils" : en effet, disposer d'un matériel de qualité facilitera son utilisation, permettra de réaliser les tâches avec plus d'aisance, en rencontrant moins d'embûches, et offrira un meilleur résultat plus rapidement. Au jardin, la plupart des outils manuels sont composés d'un manche, généralement en bois, mais pourquoi autant de choix et de prix dans les rayons d'outils de jardin ?
 
CHOISIR UN MANCHE D'OUTIL EN BOIS
Les manches en bois des principaux outils de jardin sont généralement faits en frêne , bois suffisamment solide pour supporter la pression, et en même temps, relativement souple pour ne pas casser comme pourrait le faire un manche en pin par exemple. Sa résistance à la flexion et aux chocs est sa principale qualité.
Vous pouvez trouver également des manches d'outils en bois de hêtre, de charme ou d'acacia, réputés également pour leur bonne résistance.
Veillez à choisir un bois certifié PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières) qui, normalement, est garant d'une gestion durable des forêts. Le bois étant une matière renouvelable, un manche en bois brut pourra être totalement recyclable lorsqu'il finira par se casser. Pour cela, privilégiez les manches en bois poncé plutôt que ciré ou verni.
Autre avantage du bois par rapport aux nouveaux manches plastiques, c'est qu’il absorbe la transpiration, vous évitant ainsi de désagréables ampoules. En outre, leur gamme de prix s'avère plus intéressante que celle des manches en matières synthétiques et aluminum.
De temps en temps, et principalement en fin de saison lorsque vous procédez à l' entretien des outils du jardin passez un papier de verre aux grains fins afin de nettoyer vos manches et les rendre agréables à la prochaine utilisation.
Ne jetez surtout pas votre outil s'il vous arrive de casser son manche : rachetez uniquement le manche adapté !
RENONCER AUX MANCHES D'OUTIL EN PLASTIQUE
Il est devenu urgent de limiter l ' usage du plastique au jardin comme partout ailleurs. Son impact sur l'environnement est très mauvais puisqu'il est fabriqué à partir de pétrole et qu'il n'est pas recyclable. Bien sûr, les matières synthétiques sont légères et imputrescibles mais le plastique se retrouve en masse dans les océans qu'il pollue dangereusement.
La fibre de verre, la résine et le polypropylène sont les 3 principales matières synthétiques à partir desquelles sont fabriqués des manches d'outils.
Quant aux manches en aluminium, ils peuvent être intéressants par exemple pour les outils télescopiques tels que l'échenilloir.
 
Entretien des outils de jardin en fin de saison
Si celui qui veut voyager loin ménage sa monture, un bon jardinier se doit de prendre soin de ses outils pour une utilisation pérenne de ces derniers. Quand le temps du jardinage arrive à son terme, il est plus que recommandé de se pencher particulièrement sur l'état des outils afin de procéder à un entretien adéquat.
Il convient de classer les outils selon leur catégorie. C'est plus pratique et vous évitez ainsi de vous embrouiller avec les produits et matériel d'entretien. Les outils à main d'un côté, les outils à moteur de l'autre, vous pouvez commencer le travail en regroupant le matériel requis pour un entretien approprié.
 
LES OUTILS À MAIN
Les outils à main sont généralement pourvus de manches qui nécessitent une attention particulière. Déjà à l'achat, il est judicieux de préférer les manches en bois de frêne, solides et plus souples, plutôt que les manches en bois de pins, prompts à se casser. Si vous avez à remplacer complètement le manche de votre outil, prenez compte de ce détail sur la nature du bois et faites le bon choix. L'usure des manches se présente souvent au niveau des fixations, resserrez les vis ou changez-les s'il y a lieu de le faire. Quelques fois il suffit d'immerger les manches une nuitée dans l'eau, pour que le bois gonfle et empêchera ainsi l'outil de bouger.
Un léger ponçage au papier verre avec un peu de paraffine peut rendre leur jeunesse aux vieux manches, sinon vous pouvez vous contenter d'enduire le bois avec un chiffon imbibé d'huile de lin. De nos jours, certains fabricants d'outils optent pour les manches en plastique. S'ils gagnent en solidité pour les outils nécessitant de la force comme le merlin, la pioche ou la masse, les manches en plastique facilitent la formation d'ampoules sur vos mains, cette matière n'absorbant pas les transpirations.
LES OUTILS COUPANTS
Pour ce qui est de l ' entretien du sécateur comme de l'ébrancheur, de l'échenilloir ou de la cisaille qui figurent parmi les outils coupants, les lames demandent un traitement particulier avec de l'alcool à brûler. Vous faites ainsi d'une pierre deux coups puisque tout en débarrassant les lames des résidus résineux, l'alcool joue un rôle de désinfectant en s'attaquant aux éventuelles bactéries ou virus contractés avec les plantes malades. En plus du nettoyage, l'affûtage des lames peut s'avérer nécessaire. L'usage de la pierre fine est le plus pratique mais si l'usure est assez avancée, il faudra recourir à l'emploi d'une lime fine afin de restaurer le biseau. Pour se faire, immobilisez la lame dans un étau, passez dessus un peu d'huile et limez progressivement en respectant l'angle du biseau. N'oubliez pas de graisser les axes, le ressort avec de la vaseline ou de la graisse consistante. Plongé dans un mélange d'huile 2/3 et de pétrole 1/3, un sécateur très usé peut retrouver ses couleurs.
Pour la bêche, la houe, le louchet ou la fourche, ces outils appelés à travailler la terre, le nettoyage de la partie métallique commence avec une brosse métallique pour débarrasser l'outil des terres asséchées. Enduit d'huile de vidange mélangée avec un peu de mazout, le métal est préservé de la rouille.
LES OUTILS À MOTEUR
Les outils à moteurs thermiques requièrent des précautions. Commencez toujours par le débranchement de toutes les bougies pour éviter les accidents stupides. La tondeuse pourvue d'un moteur à 4 temps demande une vidange annuelle. Pour affûter les lames, il faut les démonter et se servir d'une petite meuleuse. Les câbles et leurs gaines, les axes des roues sont à huiler. Après, vous ne manquerez pas de souffler dans le filtre à air pour le dépoussiérer, ainsi que sur les ailettes de refroidissement. Gardez le réservoir vide pendant l'hiver sauf pour les séances où il vous faudra faire tourner le moteur pour graisser son intérieur et garder un démarrage facile.
Le pulvérisateur se nettoie après chaque opération. Le produit doit être évacué de la cuve et remplacé par de l'eau claire. Pulvérisez quelques minutes après avoir remis la pression. Les couteaux des broyeurs de végétaux sont à affûter régulièrement, le système de broyage est démontable pour faciliter le nettoyage de l'appareil.
Mais qui dit entretien dit rangement, il convient de remettre les outils à leurs places respectives après les travaux de jardin.
La serpe pour couper, tailler ou émonder
Une serpe est un outil agricole pourvu d’un manche court et d’une lame recourbée, quelquefois de façon concave presque comme un S, permettant de rassembler un brin de paille pour le trancher. La différence entre une serpe et une faucille est minime, la serpe ayant une lame plus large et plus courte, tandis que la faucille aura une forme plus arrondie, plus fine presque circulaire. La serpe était utilisée autrefois pour les moissons, elle était appelée "goi".
 
La serpe a longtemps été également l'outil privilégié du vigneron pour la taille de la vigne. Connue dès l'époque romaine, elle a peu évolué dans son utilisation mais s'est déclinée en de nombreuses formes selon les régions. La lame, allongée et fortement courbée, est souvent assez large et peut se munir d'une hache au taillant concave (serpe à talon). La coupe est assez nette, ce qui permet au cep de cicatriser rapidement ; c'est l'avantage que la serpe peut conserver sur son grand concurrent, apparu dès le XVIIIe siècle, qui n'est autre que le sécateur : mal affûté ce dernier peut écraser le bois.
La légende prétend que les druides utilisaient une serpe d'or pour cueillir du gui dans les chênes. Outre les piètres qualités d'une lame en or, le gui pousse rarement dans les chênes…
La serpe trouve son origine dans les Grisons (canton suisse) pour couper le gui que les agriculteurs plaçaient dans leurs chemins ou aussi autour d'un château fort contre les glissements de terrain. Mais il faut préciser qu'ensuite, de plus robustes pièces furent créées pour abattre les arbres et arbustes. De nos jours la serpe suisse a pour principale fonction d'ébrancher ou de tirer du bois grâce à son extrémité pointue.
Il existe un dérivé de la serpe tout simplement appelé serpette et qui signifie littéralement petite serpe ; elle en diffère simplement par la taille de sa lame. C’est un outil de jardinage qui ressemble à un petit couteau ou un canif et dont la lame est recourbée. La serpette est utilisée pour la découpe de petites branches, la cueillette de fleurs ou de fruits, et pour certaines opérations de greffes de plantes.
La faucille, outil pour débroussailler
La faucille est un outil de jardinier qui rappelle la faux par son usage et sa composition mais elle est beaucoup plus petite et ne s’utilise que d’une main. Son manche est très court, on peut même parler de poignée plutôt que de manche et sa lame est encore plus courbée, elle forme un demi cercle. Elle sert à débroussailler les endroits difficilement accessibles aux tondeuses.
 
Au paléolithique et au néolithique, la faucille était constituée d'une longue lame de silexou "d'un manche incurvé qui porte, fixées dans une gouttière, une série de lamelles de pierre". Plus tard, avant la généralisation de la faux, on utilisait une faucille de grandes dimensions appelée volant.
La faucille a été utilisée comme symbole de la classe paysanne, par exemple sur le drapeau soviétique représentant la faucille et le marteau.
La binette : outil de désherbage ou d’aération du sol
La binette est un outil à manche court (environ 1 m10) serti d’une plaque de fer rectangulaire, large de 15 à 20centimètres et qui fait un angle aigu avec la douille. Cet outil de jardinage sert pour nettoyer un terrain des mauvaises herbes qui l’envahissent ; c’est ce que l’on appelle le binage. Ce vieux mot du jardinage qui date du moyen-âge veut dire "faire deux fois". Lorsque l’on bine seulement pour désherber, on parle de sarclage Mais après l’avoir bêchée, le jardinier qui bine ameublit donc la terre pour la deuxième fois.
 
L’ action de biner consiste donc plus précisément à ameublir et aérer la couche superficielle du sol autour des plantes cultivées. Sous l’effet de l’arrosage et de la pluie, souvent, la terre se durcit et forme une croûte qui empêche les plantes de respirer. En brisant cette croûte à l’aide d’une binette, la pénétration de l’eau dans le sol est facilitée et évite le phénomène de battance, c'est-à-dire de régression et dégradation du sol par la formation de cette fameuse croûte sous l’action de la pluie.
Un adage bien connu dit que "un binage vaut deux arrosages".
Le binage peut se faire à l'aide d'outils manuels ou bien mécaniquement à l'aide d'instruments spécialisés (bineuses).
La binette est aussi appelée houe ou encore hoyau. En anglais, une binette se dit "hoe".
Le râteau, outil pour niveler ou ramasser
La forme première du râteau a peu évolué, si ce n’est par l’utilisation de nouveaux matériaux dans sa fabrication. Le râteau à main est composé d'une pièce de travail en métal, en plastique, ou encore en bois, comme à son origine.
 
Il rappelle la fourchette ou le peigne par ses dents réparties sur une traverse qui, elle, est fixée en son milieu à un long manche en bois ou en métal, parfois garni de poignées en matière plastique pour un meilleur confort. Il existe également des râteaux à lames flexibles et aux dents plus longues et disposées en éventail permettant un plus large rayonnement pour racler les feuilles mortes et les coupes de gazon , d’où le nom de racloirs. D’autres râteaux, appelés scarificateurs, sont pourvus de lames permettant d’aérer les pelouses en enlevant la mousse.
Pendant très longtemps, le râteau servait à ratisser le foin à la bonne saison. Son usage s’est diversifié vers le milieu du XIXe siècle avec l'essor des jardins privés. Le râteau reste un outil manuel qui sert toujours, aujourd’hui, au ramassage des feuilles ou brindilles mais il a surtout pour usage de niveler la terre fraîchement bêchée ou sarclée pour la débarrasser des cailloux ou mottes de terre qui persistent. Il a donc pour mission de gommer les moindres imperfections du terrain, de le planifier au maximum afin de bien le préparer à accueillir toute autre opération de jardinage.
Le mot français râteau vient du latin rastellum, dérivé de rastum.
Dans le calendrier républicain, râteau est le nom donné au dixième jour (décadi) du huitième mois (floréal).
En anglais le râteau se dit "rake"
Sarcloir ou grattoir, outil pour désherber
Le grattoir ou sarcloir sert à sarcler c'est à dire à désherber de façon manuelle ou mécanique, en raclant la terre superficiellement, sans la retourner. Le sarcloir peut être de différente largeur et avoir une lame oscillante ce qui permet d’avoir un angle plus large et d'agir en tirant comme en poussant si nécessaire.
 
Il convient que la lame soit toujours très bien affûtée pour pouvoir couper les adventices d'un seul coup sec, au niveau du collet entre les racines et le départ de la tige, sans enfoncer davantage l'outil dans le sol.
Le sarcloir existe aussi avec une version oscillante ce qui offre la possibilité d'exercer un mouvement de va-et-vient tout en se déplaçant sur la planche à désherber.
Le sarcloir "patte d'oie" a une forme triangulaire, plate, aux bords affutés permettant de se glisser facilement sous les plantes dont la végétation est fournie.
La bêche : outil pour retourner la terre du jardin
La bêche est un outil manuel du jardinier servant à retourner et à ameublir la terre sur de petites surfaces et en profondeur (environ 35 cm), en la retournant. Ce qui permet aussi d’y déposer de la fumure pour l’enrichir en matière organique. La bêche, également appelée pelle-bêche, est faite d’un long manche en bois, qui doit être légèrement courbé pour un travail plus aisé de la terre, et d’une pièce de travail en fer. Certaines bêches se terminent en T au bout du manche pour donner plus d’appui et donc plus de force dans le travail.
 
LES DIFFÉRENTES SORTES DE BÊCHES
Il existe des variantes de bêches comme la "bêche plate", faite d'un fer plat tranchant suffisamment mince et solide. Le fer de bêche a une hauteur variable suivant les utilisations prévues. La "fourche bêche" dont le fer est remplacé par des dents est utilisée dans les sols pierreux ou les terres argileuses collantes. Quant au "louchet", il s’agit d’une bêche spéciale à fer de bêche long qui permet de trancher terre et racines à une profondeur plus importante que la bêche. Le louchet est utilisé par les pépiniéristes pour arracher arbres et arbustes en pépinière
RETOURNER LA TERRE AVEC UNE BÊCHE
Le geste consiste à enfoncer la bêche de tout son corps en appuyant à l’aide de son pied sur le haut du fer de bêche (partie pelle), quand le fer est enfoncé, il faut basculer le manche en arrière vers le sol. Ensuite la motte contenue dans la bêche est retournée de manière à ce que la terre du dessous soit dessus et vice versa.
Au départ, en cultivant l’homme compris que des graines semées dans un sol remué poussaient mieux, il entreprit donc de retourner la terre sur des petites parties. Pour cela, il utilisait un bâton de bois, "le bâton à fouiller" mais dont l’efficacité était limitée. Plus tard, les tout premiers jardiniers se rendirent à l’évidence qu’un outil plus large permettrait de retourner une portion de terre plus importante et de mieux l’émietter en la soulevant plus facilement. Souvent par manque de moyen, le jardinier ou paysan était obligé de fabriquer artisanalement sa propre bêche. Par la suite, la découverte et l’amélioration des métaux a considérablement perfectionné la résistance des outils en particulier avec l’acier trempé à chaud.
Aujourd'hui, de plus en plus de jardiniers adeptes de la permaculture ont tendance à abandonner le retournement du sol au jardin pour privilégier une simple aération de la terre.
 
 

outils

outils1

 

 


🍂 le Potager des Fleurs !   le Blog  🍂


Posté par Jean Mi Dm à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 21 janvier 2021

renoncule

bonjour , a tout le monde le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir est idéale en bouquet avec ces fleurs colorés et vives elles sont très décoratives et elle vient de la même famille que les boutons d ' or
 
🌺 Renoncule 🌺
( Ranunculus asiaticus )
 
  • origine : Asie, Afrique du nord-est
  • plantation : en hiver
  • floraison : au printemps
  • hauteur de : 30 cm , peut atteindre 60 cm
  • ma couleur : rouge, rose, orange, blanc
  • exposition : au soleil ☀️☀️
  • rusticité : rustique -10°C ❄️❄️
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : sol riche , humus , terreau , compost
  • utilisation : fleur coupée , jardin coloré en massif
  • p'tites bêtes et maladies : Les limaces et les pucerons sont les parasites nuisibles pour les Renoncules. L'Oïdium peut également atteindre la plante.🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : Ranunculus asiaticus est l'espèce type mais on compte quelques centaines d'espèces !
Elles sont de la même famille que le bouton d'or. À la base de la tige se trouvent les fines feuilles caduques aux nervures palmées et fractionnées. Ce feuillage accumule la lumière du soleil et fournit les nutriments indispensables pour la prochaine floraison. La renoncule va résister à un thermomètre qui descendra jusqu'à -10°C.
Situées au sommet des tiges, les fleurs simples sont très fournies en pétales et surtout très colorées. Avec les couleurs vives allant du blanc au rouge et leur effet brillant, ces fleurs constituent des éléments très décoratifs dans un jardin. De magnifiques bouquets peuvent aussi être réalisés à partir des fleurs.
Il faut être prudent quant à la manipulation de la plante à cause de sa toxicité. Son ingestion entraine souvent des irritations au niveau de la gorge et de l'intestin.
 
 
🍂 le Potager des Fleurs !   le Blog 🍂

renoncule5

renoncule4

renoncule3

renoncule2

renoncule1


Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,