mardi 13 avril 2021

Choux rouge

Bonjour ce soit c'est le choux rouge

Issu de la famille des Brassicacées, le chou rouge est un légume assez gourmand en azote. Il trouvera sa place dans la rotation après une culture de légumes feuilles ou mieux encore, une culture d'engrais vert.

Chou rouge

La rotation de la culture du chou rouge : quand et pourquoi ?

Avant de semer ou de planter le chou rouge, choisir un emplacement n'ayant pas reçu une autre culture de Crucifères depuis au moins quatre ans. Les choux sont très sensibles à divers parasites qui causent d'importants dommages, comme les vers de la mouche du chou, les chenilles (piéride, teigne, noctuelle), le puceron cendré.
Une maladie cryptogamique redoutable : la maladie de la jambe noire (Rhizoctonia Solani) peut rapidement décimer une culture.
Le chou rouge ne doit pas être cultivé plus d'un an sur la même parcelle, ceci afin d'éviter la prolifération des maladies et des parasites et de permettre au sol de se reconstituer en éléments fertilisants.

Après quels légumes planter ou semer le chou rouge ?

Planter le chou rouge après des légumes graines comme les pois, les fèves ou les haricots qui apportent de l'azote au sol, ou mieux encore, après un engrais vert comme le trèfle blanc.

Que planter après le chou rouge ?

Semer des légumes racines comme la carotte, la betterave ou le navet.
Bonne soirée

Posté par Marina hs à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


mardi 6 avril 2021

Radis

Bonjour, ce soir le radis

Comme leur nom l’indique, les radis de tous les mois se récoltent vite et doivent se semer régulièrement. Découvrez aussi les radis d’été et ceux d’hiver aux couleurs et goûts différents. Ces derniers se gardent plusieurs mois, vous les dégusterez en crudités et profiterez de leurs vitamines.

Récolte de radis

Fiche technique

Semis
Février - Juin et Aout - Septembre
Espacement
15 x 35 cm
Durée de levée
sous châssis, 2 ou 3 jours en pleine terre, 4 ou 5 jours
Récolte
Mars - novembre
Exposition
Soleil
Sol
Meuble et frais
Remarque
Craint la sécheresse
Famille
Brassicacées

Besoins

Hormis l’été où il supporte un ombrage léger, le radis aime les situations claires et ensoleillées. Cette culture à cycle rapide demande un sol bien travaillé et des ­arrosages peu abondants, mais réguliers.

Rotation des cultures

Semer les radis après des chicorées frisées, scaroles ou ‘Pain de sucre’, des choux cabus ou ‘De Milan’, des épinards ou des laitues.

Arracher les radis avant les gelées

Éclaircir les jeunes radis - F. Marre - Rustica
  • De mars à septembre, semer si besoin sous abri au début, en rangs espacés de 20 cm. Enterrer très peu les radis ronds et de 2 cm seulement les radis demi-longs. Récolter après un mois.
  • De mars à juillet, semer les radis d’été, en lignes distantes de 25 cm. À récolter dans 2 mois. Les radis d’hiver se sèment de juin à août, en rangs écartés de 30 cm. Ils doivent être enlevés avant les gelées et se conservent en silo. Tous s’éclaircissent et s’arrosent, pailler le sol.
Conseil de pro : au printemps et en automne, les radis apprécient le soleil; en été, la mi-ombre, derrière de grands légumes. Le sol restera frais, les altises seront moindres.

Associations

Au voisinage de : carotte, chou, concombre, cresson, épinard, haricot, laitue, menthe, pois, romarin, sarriette, tabac d’ornement, thym, tomate.

Maladies et ravageurs

Associer radis et laitue - F. Marre - RusticaLes altises perforent les feuilles. Semer les radis à proximité de plantes aromatiques dont le parfum les fait fuir. Arroser souvent en fin brouillard, ces insectes n’aiment pas du tout l’humidité. Placer des rameaux de sureau entre les rangs.

Les larves blanches des mouches du navet creusent des galeries dans les racines. Les plantes aromatiques sont également efficaces.

Prévoir des appâts à base de fer contre les limaces et les escargots. Ne pas oublier de les renouveler après une forte pluie, en début de culture.

Culture

Semer les radis

Le radis germe lorsque la température du sol atteint 8 °C, mais sa croissance est vraiment active à partir de 12 °C. En température ambiante, l’idéal se situe entre 15 et 18 °C. Selon les régions, les plus belles récoltes sont donc obtenues avec des semis s’échelonnant entre le 15 février et le 20 avril. Toutefois, les premiers semis de février et mars s’effectuent sous un voile de forçage ou une chenille nantaise. Retirer ces protections en cas de fortes chaleurs (supérieures à 25 °C) et en début de tubérisation. Tous les semis de radis s’effectuent en lignes espacées de 20 cm, jusqu’à 35 cm pour les racines très volumineuses. Pour les variétés rondes, semer 20 graines au mètre à 1 cm de profondeur ; et pour les demi-longues, disposer 30 graines au mètre à 2 cm de profondeur.
Couvrir les graines de 2 cm de terre fine (0,5 cm seulement pour les variétés rondes des radis de tous les mois).
Maintenir le sol frais jusqu’à la levée (de 3 à 5 jours).

Eclaircir les radis

L’éclaircissage s’effectue entre 8 et 15 jours après le semis – tous les 3 à 5 cm pour les petites variétés, tous les 12 à 15 cm pour les plus grosses.

Arroser les radis 

Arroser régulièrement pour limiter la saveur piquante, le creusement des racines et les attaques d’altises, qui perforent le feuillage.
  • Signes de déshydratation : le feuillage fane, n’attendez pas que les racines se creusent, soient piquantes et filandreuses. Le sol doit rester frais.
  • Fréquence des arrosages : 1 ou 2 fois par semaine en été, si le sol est paillé ; moins fréquemment en automne.
  • Qualité de l’eau : indifférente.
  • Comment arroser : le feuillage peut être mouillé, vous éloignerez ainsi les altises.
  • Sous abri, apporter 3 fois 5 l/m² par semaine.

Fertiliser le radis

La fertilisation du radis consiste en un simple apport avant le semis. Cette fertilisation de fond n'est utile que dans les sols pauvres en éléments nutritifs.

Entretien et soins

Les radis – comme les autres plantes de la même famille (chou, navet, roquette…) – sont fréquemment victime d’un ravageur redoutable, l’altise. Cette petite puce noire des jardins pique les feuilles, les crible de trous minuscules.

Stressés par ces agressions, ils cessent alors de croître, deviennent piquants ou fibreux. Ils peuvent, dans certains cas, être intégralement dévorés à la levée. C’est pourquoi il est préférable, même si c’est contraignant, de protéger mécaniquement vos cultures. L’idéal est de recouvrir le semis d’un voile anti-insectes qui est assez onéreux. Un voile de forçage peut suffire en début ou en fin de saison, mais il chauffera trop le reste du temps.

Récolte

Ramasser les radis de printemps 3 ou 4 semaines après le semis, selon les besoins. Ne pas attendre qu’ils soient trop gros et creux. Les radis d’été se récoltent entre 4 et 5 semaines après le semis. S’ils sont trop piquants, les faire cuire : ils ont délicieux braisés, comme des navets nouveaux, juste enrobés de miel en fin de cuisson.
Bonne soirée

Posté par Marina hs à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 1 avril 2021

Calendrier Avril

FB_IMG_1583242919373

Bonjour 🙂

 

Voici notre calendrier du mois !

 

Bonne soirée

Posté par Marina hs à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 30 mars 2021

Recette choux fleur...

Bonsoir ce soir la recette des : Croquettes de chou-fleur au parmesan

Une manière très originale de cuisine le chou fleur. A tester absolument, c'est goûteux et moelleux et super facile à faire. ( durer 35 min environ)

Ingrédients

pour 10 pièces
  • Oeuf1 oeuf
  • Chou-fleur0,5 chou-fleur
  • Oignon0,5 oignon pelé et ciselé
  • Comté25 g de comté
  • Parmesan râpé25 g de parmesan râpé
  • Chapelure30 g de chapelure
  • Ciboulette0,5 bouquet de ciboulette
  • Huile d'oliveHuile d'olive
  • Sel ou sel finSel ou sel fin

Préparation

Préparation : 20min
Cuisson : 15min

  1. Prélevez les bouquets de votre demi chou-fleur et gardez les tiges pour faire une soupe par exemple.


  2. Faites cuire les bouquets dans de l'eau bouillante salée ou à la vapeur, jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Egouttez et versez-les dans un bol. Ecrasez-les à la fourchette ou à l'aide d'un presse purée.


  3. Préchauffez votre four à 190°C. 

    Ajoutez le demi oignon pelé et émincé finement.


  4. Ajoutez la chapelure et mélangez.


  5. Ajoutez le fromage de Comté râpé.


  6. Ajoutez le parmesan fraîchement râpé et un peu de sel.


  7. Ajoutez un oeuf et mélangez bien.


  8. Ciselez la ciboulette à l'aide d'une paire de ciseaux au dessus du bol et mélangez. Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.


  9. Formez une dizaine de croquettes avec vos mains. Mouillez vous les mains régulièrement, afin de faire des croquettes lisses. Déposez-les au fur et à mesure sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson.


  10. Badigeonnez les croquettes avec de l'huile d'olive puis enfournez pour une quinzaine de minutes, jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Servez tiède avec une petite sauce. 

     

    Bon appétit

Posté par Marina hs à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 23 mars 2021

Choux fleur

Bonjour a tous ce soir parlons choux fleur...

Cultivé pour son inflorescence, le chou-fleur contient des vitamines A, B1, B2 C et E, ainsi que du calcium, du fer, du magnésium du phosphore et du potassium. Comme le brocoli, le chou-fleur demande un arrosage régulier, il est donc plus facile à réussir tôt au printemps ou assez tard en automne.

Chou-fleur (Vilmorin) - F. Marre - Rustica

Fiche technique

Nom latin : Brassica oleracea var. botryris L.
Type de plante : légume feuille
Famille des brassicacées
Semis : février à avril ou mi-avril à mi-juillet
Plantation : avril à août
Espacement : 70 x 70 cm
Durée de levée : – sous châssis, 4 ou 5 jours – en pleine terre, 5 à 10 jours
Récolte : avril à juin ou août à novembre
Exposition : ensoleillée
Sol : riche en matières organique, fertile

Conditions de culture

Le chou-fleur aime un sol fertile, profond, frais et humifère et être au soleil. Une bonne fumure à la plantation et un arrosage régulier sont les clés d'une bonne récolte.

Ces choux exigent des terrains très riches et frais mais surtout une grande régularité de chaleur et d’humidité pendant leur culture. Le moindre stress limite la formation des pommes et provoque l’altération des fleurettes.

  • Arroser donc régulièrement de façon à ce que la végétation soit constamment active et régulière.
  • Semer en pépinière, tasser la terre pour que les graines adhèrent bien et arroser fréquemment.
  • Au repiquage (lorsque les plants ont 2 vraies feuilles), toujours en pépinière, éliminer les plants mal formés ou « borgnes », sans bourgeon terminal.
  • Planter les choux-fleurs après avoir praliné leurs racines.
  • Butter légèrement la culture en cours de croissance et, dès qu’elles se développent, couvrir les pommes d’une feuille pour conserver leur blancheur.

Semer le chou fleur

Chou-fleur de printemps
De août à septembre, semer en pépinière dans le Midi. Dans les régions plus froides, semer sous châssis.

Chou-fleur d’automne
Semer en pépinière de mai jusqu’à juin. Mettre en place environ 1,5 mois après le semis.

Repiquer le chou-fleur

Repiquer en ligne le chou-fleur à partir de la mi-mai. Installer les plants tous les 60 cm.

Engrais et fertilisation

À la plantation, apporter un bon apport de compost.

Que planter à côté des choux-fleurs (associations) ?

  • Associer les choux-fleurs avec les œillets d’Inde et les chicorées pour leur action anti altises.
  • Les salades sont également utiles contre les altises,
  • les tomates, les céleris, l’aneth, la marjolaine, la menthe et l’origan luttent contre la mouche du chou et la piéride
  • les haricots contre la mouche du chou et les pucerons cendrés .

Associer le chou-fleur avec des aromatiques : l’hysope, la menthe, la sauge et le thym contre les piérides
Associer le chou-fleur avec des fleurs : les cosmos contre les piérides ; les œillets d’Inde contre les altises.

Récolte

Lorsque les jeunes choux-fleurs atteignent une dizaine de centimètre de diamètre, protéger la tête avec les feuilles intérieurs. Au moment de la récolte : couper la fleur lorsque les boutons sont bien serrés.

Une année au jardin : le chou-fleur

Semis culture et récolte

Chou-fleur Chou-fleur de Printemps Chou-fleur d'Automne
Variétés

'Merveille de toute saison'
'Siria F1'
'Hormade'

'Géant d’automne'
'Igea'
'Minaret' (Romanesco)

Semis et plantation Février à avril Mi-avril à mi-juillet
Distance de plantation 60 x 60 cm 60 x 60 cm
Récolte Avril à juin Août à novembre

 

 

Variétés de choux-fleurs en couleur

Tous les choux-fleurs ne sont pas blancs ! Certains affichent même de drôles de coloris : saumon chez 'Cheddar F1', vert pour 'Verde di Macerata', violet chez 'Graffiti F1' ou 'Violet de Sicile’…

Vert anisé… telle est aussi la couleur du chou romanesco, un chou-fleur très graphique qui charme tant par sa forme (les fleurettes sont pyramidales) que par sa saveur très fine. Il est essentiellement représenté par la variété 'Minaret'.

Maladies et ravageurs

Le chou-fleur est particulièrement sensible à la maladie du chou borgne causée par la cécidomyie.

Bonne soirée

Posté par Marina hs à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


mardi 16 mars 2021

Recette celerie

 

Bonjours, ce soir c'est la recette :

Purée de céléri au chèvre

Purée de céléri au chèvre

INGRÉDIENTS : 4 PERS.

  • 2 céleri rave moyen
  • 2 bûches de fromage de chèvre
  • 4 c. à soupe d'huile d'olive
  • 2 brins de ciboulette

PRÉPARATION :

  • Préparation10 min
  • Cuisson20 min
  • 1.

    Lavez les céleris raves.Coupez-les en deux et épluchez-les.

  • 2.

    Coupez le céleri en gros morceaux.

  • 3.

    Faites-le cuire à la vapeur.

  • 4.

    Découpez le chèvre en petits morceaux.

  • 5.

    Mixez ensemble le céleri rave la moitié du fromage de chèvre l'huile d'olive et la ciboulette coupée.

    GESTES TECHNIQUES

    Comment ciseler ses herbes ?
  • 6.

    Mettez le tout dans un saladier et ajoutez le restant de fromage de chèvre. Mélangez.

ASTUCES

Pour cette recette de Purée de céléri au chèvre, vous pouvez compter 20 min de préparation. Pour en savoir plus sur les aliments de cette recette de plats Traditionnels, rendez-vous ici sur notre guide des aliments.

Posté par Marina hs à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 9 mars 2021

Celeri

Bonjour, ce soir le Célérie

Céleri : un délicieux légume à cultiver

celeri

Le céleri est un légume dont on consomme aussi bien la racines que les pétioles et les feuilles.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Apium graveolens
Famille : Apiacées
Type : Légume, bisanuelle

Hauteur
 : 50 à 70 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche et frais

Récolte
 : Automne

Légume d’automne et d’hiver par excellence, voici les conseils de culture au fil des saison pour avoir de beaux céleris.

Plantation du céleri

On distingue 2 grandes familles de céleri, le céleri branche dont on consomme les côtes, et le céleri rave dont on consomme uniquement la racine.

Le céleri branche peut être scindé en 2 familles, le céleri branche vert et le céleri branche doré.

Plantation de plants de céleri :

plantation celeri

La plantation de jeunes plants déjà formés est la manière la plus facile et la plus efficace de cultiver le céleri.

Les plants de céleris se plantent en pleine terre à partir de mi-avril à début juin selon le climat (attendre le fin des fortes gelées).

> Apporter un amendement ou du compost  en mélange à votre terre lors de la plantation.

> Préférez-lui une situation plutôt ensoleillée.

  • Espacer les céleri-branche de 30 cm entre chaque plant et de 35 cm entre chaque rang.
  • Espacer le céleri-rave de 40 cm entre chaque plant et 40 cm entre chaque rang.

Semis de céleri

Qu’il soit en branche ou rave, la technique du semis de céleri est à peu près la même. A noter que le céleri rave et céleri branche sont des cousins mais ne sont pas issus du même plant.

Semis du céleri branche :

Il s’effectue au printemps sous serre ou châssis et peut être mis en place directement en terre 2 mois après.

En ce qui concerne le céleri à côtes, il est important de lier les feuilles entre elles pour les faire blanchir.

  • Le semis doit se faire dans un sol très léger, avec du sable et à peine couvert
  • Le céleri a besoin d’un sol riche qui doit être amendé avant la plantation
  • Repiquer dès que lé célerie porte 2 ou 3 feuilles

Semis du céleri rave :

La période de semis peut démarrer un peu plus tôt, dès février en climat doux.

Il faut procéder comme pour le céleri branche mais, lors du repiquage en  terre, supprimez le bout de la racine principale.

Évitez de replanter le céleri au même endroit avant 4 années afin de laisser la terre se reconstituer.

Entretien du céleri

La culture de céleri, du semis à la récolte, réclame peu d’entretien et offre beaucoup de possibilités pour le cuisiner.

Le céleri est très gourmand en matières organiques. Vous gagnerez donc à fertiliser le sol avec un engrais potager au cours de la culture, un amendement ou du compost avant la plantation.

Sarclez et binez régulièrement le sol et arrosez en cas de fortes chaleurs ou de sécheresse prolongée l’été.

  • Arrosez régulièrement, surtout en cas de chaleur, car les besoins en eau sont importants.
  • Si le céleri manque d’eau, il risque de monter en graine

Récolte du céleri

La récolte du céleri est différente selon qu’il s’agit du céleri branche ou du céleri-rave.

Récolte de céleri branche :

La récolte s’effectue entre 6 et 7 mois environ après le semis. C’est en général entre août et octobre-novembre.

Avant d’effectuer la récolte il faut les faire blanchir.

  • Ramener toutes les tiges au centre en les liant avec une butte de terre
  • Amener de la terre jusqu’au 3/4 de leur hauteur
  • On peut aussi cercler le céleri avec un plastique opaque

En ce qui concerne l’arrachage, il faut couper les feuilles au plus court dès la fin de l’été.

Vous pouvez les faire sécher et les utiliser comme plante aromatique.

Récolte du  céleri-rave :

celeri

Elle a lieu, idéalement, en lune descendante. (voir calendrier lunaire)

Vous pouvez arracher le céleri rave à l’automne et le conserver plusieurs semaines dans un endroit frais ou le laisser en terre et l’arracher au fur et à mesure des besoins durant l’hiver.

  • Il est préférable de les sortir de terre avant les premières gelées
  • Laissez sécher les boules de céleri au sol pendant 24 h si le soleil est de la partie.

A savoir sur le céleri

celeri

 

Voici un légume riche aux nombreuse vertus pour l’organisme et connues depuis bien longtemps.

En effet, dès l’antiquité, on l’utilisait pour ses propriétés médicinales, notamment les infections urinaires.

Le céleri-branche et le céleri rave ont pour ancêtre la même plante, que l’on appelle ache des marais.

Riche en vitamines A, B et C le céleri est aromatique mais aussi excellent pour soigner les rhumatismes.

Le céleri a des vertus dépurativesdiurétiquedigestives et stimulantes pour la santé.

Outre ses qualités gustatives, il est apprécié pour ses bienfaits sur la santé.

Posté par Marina hs à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 2 mars 2021

Recette poireau

Bonjours, ce soir la recette du gratin de poireau

Ingredient

téléchargement (7)

  • 1kg Poireaux
  • 25cl Lait
  • 10cl Crème fraîche épaisse
  • 20Farine
  • 40Beurre
  • Gruyère râpé
  • Sel
  • Poivre
  • Noix de muscade

Étapes de préparation

  1. Faites bouillir de l'eau salée dans une grande casserole. Coupez les extrémités des poireaux et les feuilles vertes abîmées, fendez-les en deux jusqu'au milieu de la partie blanche, lavez-les soigneusement dans plusieurs eaux, puis mettez-les en botte et ficelez-les. Plongez les poireaux dans l'eau bouillante, laissez cuire 10 min environ puis égouttez sans rafraîchir. Préchauffez le four th. 8 (240 °C).
  2. Faites fondre à feu doux 20 g de beurre. Dès qu'il est fondu, ajoutez la farine, mélangez au fouet et versez sur ce roux le lait froid, assaisonnez de sel, poivre, noix de muscade et mélangez la préparation jusqu'à épaississement, ajoutez alors la crème fraîche et laissez cuire très doucement 10 min.
  3. Beurrez un plat creux allant au four. Déposez-y les poireaux soigneusement égouttés et coupés en longs tronçons. Nappez avec la sauce crème et saupoudrez de gruyère râpé. Enfournez une dizaine de minutes. Servez dès la sortie du four.

Astuces et conseils pour Gratin de poireaux

Pour une sauce peu épaisse, détendez-la avec une ou deux cuillerées du liquide de cuisson des poireaux.

Posté par Marina hs à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 1 mars 2021

Calendrier Mars

FB_IMG_1583242915820

Bonjour 🙂

 

Voici notre calendrier du mois !

 

Bonne soirée

Posté par Marina hs à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 23 février 2021

Poireaux

téléchargement (6)

Le poireau 

Récolte de poireaux

Conditions de culture

La période de semis court de février à août selon que vous semez des variétés précoces ou non.

Le poireau, aussi appelé asperge du pauvre est un plante potagère ayant besoin d'un bon apport en matières organiques comme du compost bien décomposé.

Culture précoce :

  • En février, semer clair sur couche chaude. Tracer un sillon et disposer les semences recouvertes de 5 mm de terreau et plomber. Jusqu’à la levée, maintenir le sol frais. Quand les plantules apparaissent, aérer le châssis. Si besoin, éclaircir environ un mois après les semis.
  • Courant avril, laisser les poireaux se ressuyer et repiquer les plants de la grosseur d’un crayon, en lignes distantes de 30 cm et profondes de 5 cm environ. Disposer les plants tous les 10 cm environ.
  • Après la plantationbutter les poireaux, biner et sarcler pour limiter la pousse des mauvaises herbes.
  • Arroser par temps sec. Gare aux arrosages excessifs, responsables des maladies !
  • Pailler le sol en été et en fin d’automne pour poursuivre les récoltes.
  • De mai à juillet, récolter les premiers poireaux d’été.

Culture du poireau d'hiver : :

En mars, semer en pépinière ou en place en avril-mai et repiquer 3 mois après. Les récoltes courent d’août à décembre et de décembre à avril.

Culture tardive pour obtenir des poireaux primeurs :

À la fin août, semer en place ou en pépinière, repiquer en novembre pour une récolte d’avril à juin.

Réussir le semis du poireau

Repiquage du poireauJeune poireau prêt à être repiqué
  • Semer en pépinièreen ligne ou à la volée, les variétés d’été, puis celles d’hiver. Éclaircir les jeunes plants, repiquer quand ils ont le diamètre d’un crayon, à partir de la mi-mai.

Comment repiquer le poireau

  • Arracher les poireaux, secouer la terre, couper les racines à 1 cm et raccourcir les feuilles.
  • Installer les jeunes plants tous les 10 à 12 cm, dans des sillons de 10 cm de profondeur, espacés de 30 cm.
  • Reboucher en partie, arroser copieusement.
  • Combler peu à peu le sillon, puis butter (former une butte au pied des poireaux pour les ancrer en plus dans le sol.
  • Cette opération permet d'économiser des arrosages et de blanchir les fûts, privés alors de lumière).
Conseil de pro : au repiquage, laisser sécher les plants 48 h au soleil, à même le sol pour limiter les attaques de la teigne.

Maladies et ravageurs

Ravageur : mineuse du poireau
Mineuse du poireau et dégâts sur une feuilleChampignons, insectes... comment lutter contre les maladies et parasites du poireau.

Contre les maladies :

  • La rouille du poireau sévit lors des automnes pluvieux. Mais gare aux excès d’engrais azoté et aux plantations trop serrées où l’air circule mal !
  • Le mildiou du poireau frappe lors d’un hiver doux et humide, le feuillage blanchit avant de se dessécher et forme des taches jaunes, allongées sur les jeunes feuilles. Ce champignon peut rester plusieurs années dans le sol. En prévention, pulvériser une purin de prêle ou de la bouillie bordelaise.

Contre les parasites :

  •  La mouche de l’oignon pond l’été et par temps humide. Seul l’arrachage est efficace. En prévention, pulvériser une macération de feuilles de tomates ou de décoction de tanaisie ou placer un filet anti-insectes.
  • La teigne du poireau se reconnaît aux feuilles minées et jaunies qui seront atteintes par la pourriture. Alterner les rangs de poireaux et de carottes ! Sinon penser aux décoctions de tanaisie. Ou encore : lors du repiquage, faire tremper les plants dans une eau très légèrement javellisée. Poser aussi des filets anti-insectes à la saison des principaux vols des papillons, en avril-mai et en juillet-août.
  • La mineuse du poireau grignote les feuilles en descendant vers les racines. La larve de la mouche mineuse du poireau ressemble à un asticots de 6mm. Lutter préventivement contre cette mineuse en posant un filet anti-insectes, ou un piège à insecte.

Rotation des cultures

Potager familial
Un potager pour nourrir la famille(illustration )Installer les poireaux après des chicorées frisées, scaroles ou ‘Pain de sucre’, des choux cabus ou ‘De Milan’, des épinards d’hiver ou de printemps, des laitues.

La rotation des cultures permet la culture des légumes en tenant compte de leurs besoins en matières organiques ainsi que de leur sensibilité à certaines maladies et parasites.

Pendant une même année, chaque parcelle peut ainsi accueillir les légumes les uns après les autres. Le jardinier organise la succession de ses cultures.

Il est également nécessaire d'établir une rotation des cultures d’une année sur l’autre. Ainsi, chaque année, le jardinier décale ses cultures de parcelle en parcelle afin de limiter les risques de maladies et de favoriser la restructuration du sol. Les parcelles en repos seront semées d'engrais verts pour régénérer le sol. 

Les associations

Poireaux 'Bleu de Solaise' et 'Jaune du Poitou' et carottes 'Blanche de Küttingen'
Poireaux 'Bleu de Solaise', poireaux 'Jaune du Poitou'
associés à de carottes 'Blanche de Küttingen'Carotte, célerilaituemâcheoignontomate.

Une bonne association des légumes, fleurs et aromatiques favorise le développement de vos plantes et limitent les maladies et attaques de ravageurs. À contrario, il est préférable d'éviter d’installer côte à côte certains légumes.

Unir avec :

  • Les carottes et oignons cultivés entre les rangs de poireaux éloignent la teigne du poireau. Le poireau, grâce à son odeur très prononcée, repousse la mouche de la carotte.
  • Fraises, céleris, tomates et oignons favorisent les poireaux. L’aneth éloigne le papillon responsable de la mineuse du poireau.

A éviter :

  • Haricotspois (Fabacées) freinent le développement du poireau.
  • Bettes et betteraves (Chénopodiacées) ne seront pas associées à une culture de poireaux. Tout comme les poireaux, ce sont des plantes exigeantes.
  • La pomme de terre (Solanacées) nuit à l’oignon commun, sa présence freine son grossissement...

Bon jardinage

Posté par Marina hs à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :