jeudi 31 décembre 2020

le panache d ' officier

bonjour , a tous le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir est une plante tropicale c ' est un arbuste aux fleurs blanches et épis jaunes elle donnera du peps a votre intérieur
 
🌺 Panache d'officier , Pachystachys jaune 🌺
( PACHYSTACHYS LUTEA )
 
  • origine : Amérique tropicale, Brésil, Pérou, Mexique
  • plantation : au printemps
  • floraison : en été
  • hauteur de : 1 m
  • ma couleur : fleurs blanches , épis jaunes
  • exposition : pleine lumière
  • rusticité : NON rustique +18°C 🏠🏠🏠
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : en mélange terre du jardin , terreau , sable
  • utilisation : pot , plante d ' intérieur
  • p'tites bêtes et maladies : Les parasites les plus classiques sont les acariens , et la rouille 🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : Le genre Pachystachys comprend 12 espèces au total
Stachys, en latin, signifie épis, tandis que lutea vient de luteus, qui signifie jaune.
Le pachystachys jaune est un arbuste tropical. Il nécessite, donc, pour sa culture et surtout pour sa floraison, de beaucoup de lumière et d'humidité.
Pour ceux qui ne possèdent pas de serre chaude et humide, installez-le dans une pièce très bien éclairée, près d'une baie ou d'une fenêtre ; attention, toutefois, aux rayons directs du soleil qui peuvent brûler les feuilles. Entourez-le d'autres plantes, ce qui permet de créer une ambiance humide.
Les fleurs apparaissent, normalement, en été. Mais cultivées en intérieur, la plante peut offrir une floraison bien plus longue.
Pachystachys lutea fut introduit à la fin du XIXe siècle en Europe comme plante en pot avec peu de succès, puis redécouvert dans les années 70. L'application d'inhibiteurs de croissance donnait des plants assez chétifs qui ont sans doute contribué au peu d'enthousiasme suscité par la plante dans le passé.
 

Arrosez régulièrement sans laisser stagner de l'eau dans la soucoupe (utilisez une eau de pluie non calcaire). Brumisez quotidiennement pendant l'hiver à cause du chauffage ainsi qu'en été, sans toutefois mouiller les fleurs et de manière aussi à dépoussiérer le feuillage. Une astuce consiste à enterrer le pot dans un bac rempli de tourbe humide pour une meilleure autonomie.

Durant la période estivale, la plante peut être sortie dans un jardin abrité et placée à l'ombre d'un arbre.

Le pachystachys jaune, Pachystachys lutea, est surnommé la chandelle, le panache d'officier ou la plume d'officier, pour la raideur de ses épis jaunes à « plumes » blanches constituées par les fleurs qui fusent de l'épi. On le trouve planté en pleine terre en France du côté de Menton, sinon il se cultive en pot dans une véranda ou dans les massifs estivaux. Les branches noueuses de l'arbuste peuvent s'étendre sur 90 cm de haut sur 60 cm de large en culture d'intérieur, tandis qu'elles culminent à 2 m en zone tropicale. Les feuilles opposées sont coriaces et persistantes, en forme de lance, mesurant 12-15 cm de long. Le limbe vert foncé lustré est pratiquement sans pétiole et marqué de profondes nervures.

La floraison dure plusieurs semaines généralement au cours de l'été (elle est attractive à la fois pour les abeilles, les papillons et les oiseaux nectarivores), mais une situation en véranda ou sous climat tropical autorise une durée bien plus longue. Les épis terminaux de 15 à 25 cm de long s'organisent autour de quatre rangées de bractées jaune d'or en forme d'écus de 2,5 cm de long. Une fois l'épi jaune formé, les fleurs tubulaires blanches de 4-5 cm, ouvertes sur deux lèvres fusent progressivement d'entre les bractées offrant cette forme en panache. La lèvre inférieure présente trois lobes imbriqués. Chaque fleur ne s'ouvre que quelques jours.

Pachystachys jaune8

Pachystachys jaune7

Pachystachys jaune6

Pachystachys jaune5

Pachystachys jaune4

 
le potager des Fleurs !  le blog 

Posté par Jean Mi Dm à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 24 décembre 2020

fragon

fragon   

bonjour , a tous le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir est un petit arbuste qui est très décoratif sur tout pour les fêtes de noël son autre petit nom la frelonnette & petit houx .
 
🌺 Fragon ( Ruscus aculeatus ) 🌺
 
  • origine : Europe, Açores, Afrique du Nord
  • plantation : au printemps
  • floraison : au printemps
  • hauteur de : 80 cm , peut atteindre 1 m
  • ma couleur : fleurs verdâtres
  • exposition : mi ombre ⛅️⛅️⛅️
  • rusticité : très rustique -29°C ❄️❄️❄️
  • humidité du sol : sol frais et très bien drainé 💦💦
  • type de sol : pas de sol trop riche , humus
  • utilisation : sous-bois , bordure , couvre-sol
  • p'tites bêtes et maladies : Aucun ennemi ni p'tites bêtes n’est connu.🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : On en compte 7 espèces au total , Vous pourrez couper les tiges pour les intégrer dans des compositions florales, notamment en remplacement du houx dans les décorations de fin d’année , le petit houx forme une touffe aux tiges érigées et ramifiées. Les feuilles sont remplacées par des tiges aplaties semblables à des feuilles alternes, réduites à une écaille, coriaces, terminées en pointe aiguë, appelées « cladodes ».
Au cœur du cladode, une fleur verdâtre insignifiante, en étoile, se forme. Elles sont suivies d’une grosse baie rouge vif, sphérique, de 3 à 8 mm de diamètre, sur les pieds femelles. A partir d’août, elles persistent ensuite tout l’hiver.
Les Ruscus sont dioïques : il faut donc des plantes des deux sexes pour obtenir des fruits. Ce sont des plantes de sous-bois, surtout. Attention, les baies ne sont pas comestibles : elles provoquent des maux d’estomac.
En Corse, on l'appelle 'pugnitopu', et 'pungitopo' en italien, ce qui désigne le balai du boucher. Les Anglophones l'appellent 'butcher's broom', avec la même signification. Autrefois, les bouchers confectionnaient des balais avec les tiges de cet arbuste pour nettoyer leur billot et ils emballaient les viandes dedans pour les défendre des nuisibles. D'ailleurs, le nom anglais de Butcher's broom signifie balai du boucher. Non seulement à cause de leur rigidité et de leur solidité, mais également parce qu'on pensait que l'huile essentielle que renferme le fragon épineux inhibait la prolifération bactérienne et contribuait à éloigner la vermine et les souris.
En gallo, son nom est hagun ou hayen selon les prononciations. Le Gallo est la langue d'oïl de la Haute-Bretagne. En Ille-et-Vilaine, il était connu pour des utilisations pratiques. Lors de la dernière guerre, il était vendu, roulé en boule, pour nettoyer la vaisselle qui servait à la cuisson dans la cheminée, les pointes des feuilles servant de grattoir. On le trouvait, par exemple, au marché des Lices, à Rennes. Les couvreurs s'en servaient aussi pour ramoner, en liant tête-bêche les tiges par le milieu pour fabriquer un « hérisson ».

En Gironde, il était aussi très connu pour ses utilisations pratiques. Le « gringon » – en gascon bordelais – servait à la fabrication de balais rustiques, il est à l'origine du mot populaire « gringonner », synonyme de « balayer ».

Dans le calendrier républicain, le fragon était le nom attribué au 3e jour du mois de pluviôse.

Il est utilisé, parfois, lors de la fête des Rameaux pour remplacer le buis

 
 
le Potager des Fleurs !   le Blog

 

 

 

 

 

 

 

 

fragon7

fragon6

fragon5

fragon4

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 10 décembre 2020

le hêtre commun

bonjour , a tous le sujet de l arbre qui nous intéresse ce soir est juste derrière le chêne il est magnifique avec son tronc bien droit et la cime étalé ainsi que ces feuilles très belles .
 
🌺 Hêtre commun 🌺
( FAGUS SYLVATICA )
 
  • origine : Europe centrale
  • plantation : en automne
  • floraison : au printemps
  • hauteur de : 40 m , peut atteindre 50 m
  • ma couleur : feuilles vert foncé lustré
  • exposition : mi ombre ⛅️⛅️⛅️
  • rusticité : très rustique -28°C ❄️❄️❄️
  • humidité du sol : sol frais et très bien drainé 💦💦
  • type de sol : sol léger , sablonneux , compost
  • utilisation : isolé , haie de rideau
  • p'tites bêtes et maladies : La sécheresse est son ennemie. Les champignons et les cochenilles peuvent l'envahir 🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : Le genre Fagus compte 10 espèces au total , Son écorce lisse, mate, gris cendré clair est assez fine. Ses bourgeons allongés et pointus, recouverts de nombreuses écailles, sont caractéristiques. Ses feuilles caduques, alternes, ovales, entières, à bord légèrement ondulé, mesurent 5 à 10cm de long et sont coriaces, brillantes, vert foncé lustré dessus, et soyeuses lorsqu'elles sont jeunes. A l'automne, elles virent au jaune d'or et roux cuivré. Partiellement marcescentes, les feuilles permettent de conserver une opacité à une haie.
Le hêtre se pare également au printemps de petites fleurs monoïques : les mâles en glomérules, les femelles réunies par 2 à l'intérieur d'une cupule quadrilobée, à l'intérieur de laquelle les fruits, appelés faines, se développent en octobre. Ressemblant à une toute petite châtaigne, les faines sont comestibles mais très astringentes.
Le hêtre a une croissance plutôt lente. Son bois est dur et homogène : on l'utilise pour fabriquer des meubles, des objets en tournage, des billots, mais aussi des parquets. Il sert aussi de bois de chauffage ainsi que pour fumer les viandes.
Il ressemble beaucoup au charme , mais leurs feuilles les distinguent : les feuilles du hêtre sont duveteuses tandis que celles du charme sont très dentées.
 

Son bois dur et homogène est très utilisé dans l'ébénisterie mais aussi dans l'outillgae (manches, rames, ..) et les jouets en bois. Le bois hêtre est également un excellent bois de chauffage.

Les feuilles du hêtre commun sont marcescentes, elles sèchent et restent sur l'abre jusqu'au printemps.

Le faux de Verzy ou le hetre tortillard est une variété naturelle d'hêtre aux branches tortueuses. On le trouve notamment dans la forêt de Verzy, au Sud-Est de Reims. Il atteint 10 m de hauteur.

Le fruit du hêtre, la faîne était pressé au 19e siècle en Angleterre pour obtenir une huile de cuisine mais aussi une huile lampante utilisée pour s'éclairer (50 kg de faîne pour 10 l d'huile)

Le tronc du hêtre est parfaitement droit et est recouvert d'une écorce fine gris-clair. Le bois très dur, de couleur blanc à rougeâtre est peu durable. Le feuillage dense empêche toute pousse de sous-bois. Le bord des feuilles comporte des poils. Le hêtre fructifie à partir de 60 ou 80 ans. Son fruit, appelé la faîne est comestible à faible dose puisqu'il renferme un composant toxique.

hêtre commun7

hêtre commun6

hêtre commun5

hêtre commun4

hêtre commun3

 
 
le Potager des Fleurs !   le Blog 

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 3 décembre 2020

le lippia

bonjour , a vous le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir est une alternative au gazon sa particularité ses fleurs ressemblent a des nœuds et supportent très bien le piétinement .
 
🌺 Lippia ( Phyla nodiflora ) 🌺
 
  • origine : Amérique du sud
  • plantation : en automne
  • floraison : printemps & été
  • hauteur de : 1 , 50 m
  • ma couleur : fleurs blanc rosé
  • exposition : mi ombre , soleil ☀️☀️⛅️
  • rusticité : rustique -12°C ❄️❄️
  • humidité du sol : sol humide et très bien drainé 💦
  • type de sol : tout les types de sol , même calcaire
  • utilisation : alternative au gazon , muret , rocaille , allées
  • p'tites bêtes et maladies : le lippia n'est pas l'objet d'attaques de p'tites bêtes ni de maladies. 🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : 150 espèces dans ce genre au total , appelé également lippia gazon ou verveine nodulaire, parce que ses fleurs ressemblent à des nœuds, est une vivace stolonifère traçante, parfois désignée comme plante potentiellement invasive. Originaire d'Amérique du Sud , Son port rampant lui permet de s'enraciner au fur et à mesure de son développement, l'amenant à s'étaler sur 1 mètre voire davantage. Sur ses tiges courtes, des petites feuilles vertes ovales, portées densément, créent un couvre-sol tapissant : elles sont semi-persistantes, c’est-à-dire que dans les régions à hiver très doux, elles restent en place alors qu'ailleurs le froid les fera disparaitre en laissant les tiges dénudées peu ornementales. Le printemps suivant fera repartir toute la végétation. Pour pallier cette disparition hivernale des feuilles, il est possible de cultiver le lippia avec une plante au cycle végétatif complémentaire (Achillea crithmifolia, Thymus hirsutus).
De mai-juin jusqu'en août-septembre, le lippia se couvre de petites fleurs nectarifères et mellifères en forme de pompons blanc rosé qui attirent abeilles, bourdons et autres insectes.
Comme un gazon tout-terrain, le lippia a l'avantage de supporter, le piétinement et de se développer dans les sols difficiles ou nus ,
 

lippia

lippia7

lippia6

lippia5

lippia4

 
le Potager des Fleurs !   le Blog

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 26 novembre 2020

Streptosolen de Jameson

bonjour , a tous le sujet de la plante qui nous intéresse ce soir est un petit arbuste que l on surnomme aussi Browallia orange du fait de sa ressemblance avec le dit Browallia .
🌺 Streptosolen de Jameson 🌺
( STREPTOSOLEN JAMESONII )
 
  • origine : Amérique du Sud
  • plantation : au printemps
  • floraison : printemps & été
  • hauteur de : 2 m
  • ma couleur : fleurs jaunes à jaune-orangé
  • exposition : pleine lumière ✨✨✨
  • rusticité : NON rustique +5°C 🏠🏠🏠
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : sol riche , en mélange terre du jardin , terreau , sable , compost
  • utilisation : plante d ' intérieur en pot , jardinière
  • p'tites bêtes et maladies : Les araignées rouges, les pucerons et les aleurodes sont à redouter lorsque Streptosolen jamesonii est en pot et passe l'hiver sous abri.🐌🐌🐌
 
et tu ' savait ! : Le genre Streptosolen ne compte que cette espèce , Avec son port semi-grimpant, le Streptosolen a des rameaux souples devenant sarmenteux s'il n'est pas taillé chaque année. Ses feuilles persistantes, simples, alternes, ovales, elliptiques, luisantes, légèrement duveteuses et finement gaufrées mesurent jusqu'à 5cm de long.
Ce sont ses nombreux et éclatants bouquets de fleurs mellifères colorées aplaties qui font tout son intérêt : elles s'épanouissent d'avril à juin (voire plus longtemps) en corymbes terminaux pouvant atteindre 8 à 15cm de diamètres. Chaque fleur de 3 à 4cm de long jaune à jaune-orangé est en forme de tube souple courbé aux 5 lobes de pétales étalés.
Vous garderez le Streptosolen en serre froide ou dans une pièce dont la température sera entre 8 et 15°C durant l'hiver, pour le sortir au jardin de mai à octobre, sauf si vous habitez la Côte d'Azur où il pourra être en pleine terre dans un endroit abrité des vents dominants.
 Il est recommandé de lui donner une lumière directe environ 6 heures par jour, ce qui assurera une bonne floraison, mais le plein soleil de midi rend son dessèchement probable le jour ou l’arrosage est insuffisant, c’est pourquoi une lumière tamisée au plus fort de la journée est intéressante, surtout lors de culture en pot. De même que s’il est à l’extérieur, il devra être abrité des vents desséchants.

Streptosolen de Jameson6

Streptosolen de Jameson5

Streptosolen de Jameson4

Streptosolen de Jameson3

Streptosolen de Jameson2

 
le Potager des Fleurs !  le Blog 

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 22 novembre 2020

plantes carnivores N°7

bonjour , a tous le sujet de la plante carnivore qui nous intéresse ce soir est une grimpante qui est en forme de tube suspendu qui sécrète un nectar pour attirer les insectes un lobe sur le dessus le protège de la pluie      N°7
BIEN ENTENDU CE N ' EST QU ' UN PETIT EXEMPLE AVEC CES 7 SUJETS DE LA SEMAINE IL EN EXISTE PLUS DE 700 PLANTES CARNIVORES AU TOTAL .
 
  • origine : Madagascar, Asie du Sud-Est, Australie
  • plantation : au printemps
  • floraison : aucun intérêt
  • hauteur de : peut atteindre 20 m dans leur milieu d’origine
  • ma couleur : fleurs à sépales verts ou bruns
  • exposition : pleine lumière ✨✨✨
  • rusticité ; NON rustique +24°C 🏠🏠🏠
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : en mélange écorce de pin , fibre de coco , pouzzolane
  • utilisation : plante d ' intérieur en pot sur des supports .
  • p'tites bêtes et maladies : Les cochenilles farineuses et la pourriture grise (Botrytis) peuvent abîmer la plante.🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : On en compte plus de 70 espèces au total , Leurs feuilles lancéolées ou rubanées, de 5 à 7 cm de long ont une nervure centrale qui se prolonge au-delà du limbe, en vrille , Les pièges pendants sont creux et ressemblent à des urnes mouchetées jaunes, vertes ou rouges, ayant 2 appendices verticaux pouvant mesurer jusqu’à 35 cm de long. Les formes varient mais le bord qui est plus épais secrète du nectar afin d’attirer les insectes, petits mammifères et oiseaux qui y tombent sans pouvoir en ressortir. Une sorte d’opercule vient s’ajouter pour protéger l’urne de la pluie.
Des petites fleurs dioïques à sépales verts ou bruns forment des grappes en épis.
 

La première mention connue de Nepenthes remonte au XVIIe siècle lorsque le gouverneur du Comptoir français de Madagascar publie une description d'une plante carnivore dans son travail sur la Grande Île de Madagascar.

Le nom générique de Nepenthes a été officiellement publié en 1753 par Linné.

Un népenthès doit s'adapter avant de commencer sa croissance. Ainsi, si vous déplacez la plante, son développement se bloque et elle peut mettre plusieurs mois avant de reprendre sa croissance (parfois 6 mois). Prenez donc soin de la placer à un endroit approprié dès le début de sa croissance.

Les variétés du commerce ont souvent déjà leurs premières urnes. Si c'est le cas, pensez à nourrir la plante à l'ouverture des opercules en y déposant une mouche par exemple, celle-ci doit être vivante. Si du liquide est déjà présent en quantité au fond de l'urne, il s'agit de liquide de digestion, et donc, il n'est nul besoin de nourrir la plante. En général, elles se débrouillent très bien seules, en sécrétant une hormone qui attire les insectes.

Ne rempotez vos népenthès que tous les 3 à 4 ans, sans augmenter le diamètre du pot, mais en changeant juste le substrat.

 nepenthes7
nepenthes1
nepenthes2
nepenthes3
nepenthes5
le Potager des Fleurs !  le Blog 

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 21 novembre 2020

plantes carnivores N°6

bonjour , a tout le monde le sujet de la plante carnivore et grimpante qui nous intéresse ce soir est en forme de S certaine de ces fleurs ont une odeur tout sauf agréable et pour finir elle elle entièrement toxique    N°6
 
🌺 Aristoloche ( Aristolochia ) 🌺
 
  • origine : Amérique du sud principalement
  • plantation : au printemps
  • floraison : printemps & été
  • hauteur de : peut atteindre 10 m
  • ma couleur : fleurs blanches, pourpres, brunes, marbrées ou veinées
  • exposition : mi ombre , soleil ⛅️⛅️☀️
  • rusticité : NON rustique +10°C 🏠🏠🏠
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : sol riche , en mélange terreau , sable , sphaigne
  • utilisation : pergola , treillage , en pot et sur un support
  • p'tites bêtes et maladies : Aucune maladie ou p'tites êtes n’est spécifiquement identifié à ce jour.
 
et tu ' savait ! : On en compte quelques centaines d’espèces au total l’aristoloche appréciera d’avoir le pied à l’ombre et de s’étendre au soleil, comme la clématite , Les espèces d’Aristoloches à feuillage persistant craignent le froid et ont besoin d’au moins 10°C : il faut donc les cultiver en serre ou en véranda ; les espèces à feuillage caduc sont plus rustiques et supportent jusqu’à -10°C, elles repartent au printemps de la souche.
Les fleurs sont particulières, elles n’ont pas de pétales mais un calice incurvé ou en S, rappelant la forme d’une pipe  Leurs couleurs varient : blanches, pourpres, brunes, marbrées ou veinées de tons plus foncés. Certaines de ces fleurs dégagent une odeur fort désagréable qui peut rappeler la putréfaction : c’est une bonne façon de s’en tenir éloigné puisqu’en plus toutes les parties de la plante sont toxiques…
aristoloche
 
 aristoloche7
 aristoloche6
 aristoloche5
aristoloche4
le Potager des Fleurs !   le Blog

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 20 novembre 2020

plantes carnivores N°5

bonjour , a tout le monde le sujet de la plante carnivore qui nous intéresse ce soir elle est rare et d ' ailleurs sa cueillette est interdite son autre petit nom la rosée du soleil .   N°5
 
  • origine : Europe, Asie, Afrique
  • plantation : au printemps
  • floraison : printemps & été
  • hauteur de : 5 cm , 15 cm avec les tiges florales
  • ma couleur : fleurs blanches
  • exposition : au soleil ☀️☀️
  • rusticité : rustique -12°C ❄️❄️
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : en mélange sphaigne , sable , terreau
  • utilisation : en pot , jardinière
  • p'tites bêtes et maladies : Les pucerons peuvent envahir les hampes florales du droséra.🐌🐌
 
et tu ' savait ! : Le genre Drosera compte une centaine d'espèces au total , ce sont des plantes rares et protégées ; seules des plantes de cultures sont disponibles chez les pépiniéristes , Ses feuilles à limbe orbiculaire, en forme de cuillère, sont disposées en rosette par 6 à 10, étalées sur le sol, et elles portent sur leur face supérieure et sur leurs bords, des poils glanduleux rouges à long pédicelle. Ces derniers servent à capturer les insectes qui se trouvent englués comme sur du papier tue-mouches : la feuille se referme en emprisonnant sa proie qui sera digérée par les enzymes produits. Une fois l'insecte digéré, le piège se rouvre.

Du centre de la rosette se déploient une ou deux hampes florales rougeâtres de 5 à 20cm de haut, portant des fleurs blanches à 5 pétales, disposées en grappes unilatérales.

En hiver, la plante entre en dormance : ses feuilles d'été meurent et celles d'automne forment un gros bourgeon. Elle s'épanouiara à nouveau avec l'arrivée du printemps.

La plante renferme des dérivés naphtoquinoniques, la plumbagone et la juglone, ainsi que des flavonoïdes et du mucilage.

Le droséra est utilisé, notamment en homéopathie, pour ses propriétés thérapeutiques puisqu'il est antispasmodique et adoucissant : il s'utilise contre la toux, l'asthme et la coqueluche. Il aurait également des effets contre les verrues.

Droséra à feuilles rondes8

Droséra à feuilles rondes7

Droséra à feuilles rondes6

Droséra à feuilles rondes5

Droséra à feuilles rondes4

 
 
le Potager des Fleurs !   le Blog

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 19 novembre 2020

plantes carnivores N°4

bonjour , a vous le sujet de la plante carnivore qui nous intéresse ce soir est collante de part ces feuilles et tiges qui attrape les insectes elle a aussi la particularité si vous froissez ces feuilles une odeur de viande pourrie s en dégage tout de même ces fleurs sont jolies . N°4
 
🌺 Griffe du diable ( Ibicella lutea ) 🌺
 
  • origine : Brésil
  • plantation : au printemps
  • floraison : printemps & été
  • hauteur de : 50 cm
  • ma couleur : fleurs jaunes
  • exposition : plein soleil ☀️☀️☀️
  • rusticité : NON rustique +8°C 🏠🏠🏠
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : sol acide , en mélange terreau & sable , sphaigne
  • utilisation : au potager , en pot ( intérieur )
  • p'tites bêtes et maladies : L'Ibicella lutea n'est pas sensibles aux attaques de p'tites bêtes mais elle peut parfois être sujette aux maladies fongiques.🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : Le genre Ibicella ne compte qu'une seule espèce Ses tiges et feuilles gluantes d'un vert plutôt clair, comme son port, ne sont pas sans rappeler le géranium : les feuilles orbiculaires dessinent donc une sorte de cercle et leur base est cordiforme. La croissance de la griffe du diable est plutôt rapide, elle tend à s'étaler jusqu'à 1m de large. Au froissement, les feuilles dégagent une odeur de viande pourrie peu ragoutante ,

    Ses fleurs en trompette qui s'épanouissent durant tout l'été forment des grappes aux pétales jaunes et gorge tachetée de rouge. Elles donnent naissance à des fruits en forme de longues griffes contenant de nombreuses graines de la taille de raisins secs qui s'en échappent à l'automne lorsque la griffe s'ouvre. Celle-ci se courbe et se lignifie, devenant très dure et se conservant plusieurs années pour décorer ! Les jeunes fruits verts sont comestibles bien que leur intérêt gustatif soit très limité : de la taille des cornichons, ils se consomment en pickles. Ils arrivent à maturité en octobre.

    Le système de piégeage passif de cette plante carnivore repose sur ses tiges et feuilles velues dont les poils sécrètent une glu en gouttelettes qui attirent les insectes comme s'il s'agissait de rosée ; ainsi piégés par le mucilage collant, la plante entame leur digestion. Sur ce dernier point, des incertitudes existent car certains doutent qu'elle digère ses proies, ce qui en ferait une plante protocarnivore plutôt que carnivore.

    Ibicella lutea4

    Ibicella lutea3

    Ibicella lutea2

    Ibicella lutea1

    Ibicella lutea

 
 
le Potager des Fleurs !   le Blog

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 18 novembre 2020

plantes carnivores N°3

bonjour , a tous le sujet de la plante carnivore qui nous intéresse ce soir est menacée de disparition du fait de la réduction des zones humides ou elle était autrefois endémique . Ces fleurs en trompette sont très jolies .  N°3
 
🌺 Grassette vulgaire 🌺
( Pinguicula vulgaris )
 
  • origine : Europe
  • plantation : au printemps
  • floraison : en été
  • hauteur de : 15 cm
  • ma couleur : fleurs bleues à blanches
  • exposition : ombre , mi ombre ☁️☁️⛅️
  • rusticité : rustique -14°C ❄️❄️
  • humidité du sol : sol bien frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : sol acide , pauvre , marécageux , sphaigne
  • utilisation : en pot , jardinière
  • p'tites bêtes et maladies : Les limaces sont friandes de la grassette.🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : On compte plus de 40 espèces de grassettes au total , son autre petit nom la violette bâtarde , Elle forme une rosette de feuilles de 2 à 5cm de long, épaisses, obovales, vert jaunâtre qui ont la particularité d'être collantes du fait du mucilage qu'elles secrètent afin de piéger les insectes qui sont ensuite digérés. La grassette est hémicryptophyte car, en hiver, elle se ratatine en simple bourgeon dormant d'un cm environ, pour résister au froid.
En été, de longs pédoncules pouvant atteindre jusqu'à 15cm de hauteur, se développent et portent des fleurs solitaires, en trompette, violettes avec la gorge blanche, pourvues d'un éperon et bilabiées : la lèvre supérieure est bilobée tandis que la lèvre inférieure se divise en 3 lobes étalés.
Ce sont les feuilles qui ont des vertus thérapeutiques en application sur des coupures et autres blessures cutanées.

Grassette vulgaire5

Grassette vulgaire4

Grassette vulgaire3

Grassette vulgaire2

Grassette vulgaire1

c'est l'une des rares espèces de plante carnivore à tolérer le calcaire.

Placez l'été le pot sur une soucoupe remplie d'eau.

Attention : n'arrosez jamais les Pinguicula par le dessus, afin de ne pas mouiller le feuillage.

Aérez la pièce et la serre dès que la température monte. Sortez vos pots en été, en veillant à une acclimatation progressive. Évitez tout dessèchement de la plante causé par le soleil direct brûlant ou par le vent.

Éliminez des feuilles fanées ou abîmées, en tirant dessus. Cela évite à la plante de moisir.

Rempotez tous les deux ans, au printemps, en manipulant délicatement la plante et ses racines.

 
 
le Potager des Fleurs !   le Blog 

Posté par Jean Mi Dm à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,